Coproduction La Mâchoire 36, TGP - scène conventionnée pour les arts de la marionnette et les formes animées (Frouard).

Avec le soutien de la DRAC Lorraine, du Conseil Régional de Lorraine, du Conseil Général de Meurthe-et-Moselle, de la Ville de Nancy et de Lézarap'Art Marseille.

 

Écriture / Mise en scène:

Estelle CHARLES

Scénographie / Construction / Écriture:

Fred PARISON

Comédiens:

Marie CAMBOIS, Nouche JOUGLET-MARCUS, Sibel KILERCIYAN, Mawen NOURY, Barnabé PERROTEY, Christophe RAGONNET

Interviews réalisées par:

Estelle CHARLES, Cécile CUNY, Raphaël CAILLENS

Régie:

Natacha HENRY, Julie JOUVENOT

Durée:

de 2h à 3h

La dispersion des silences est un spectacle en jardin, espace de nature, parc, friche, campagne. Il s’agit d’une déambulation poétique et sensible à travers des récits et des installations plastiques, déroulant les thèmes de la mémoire et de l’enfance à partir de paroles de blessures récoltées lors d’interviews, puis repassée par le filtre de la fiction. Ces interviews ont été réalisées en 2006/2008 en Lorraine, et plus particulièrement dans la ville de Frouard, dans le cadre d’une résidence d’écriture et de recherche prise en charge par le Théâtre Gérard Philipe, Scène Conventionnée du Val de Lorraine.

 

 

Dans ce jardin, le spectateur est invité à une errance, solitaire, libre, sans guide. En fonction des installations, des objets en mouvements, des images, des acteurs, le spectateur peut choisir de s’arrêter, de revenir sur ses pas, de s’asseoir, d’écouter, de rencontrer l’espace d’«habitance» d’un comédien, porteur du récit d’un chemin de blessure, passeur/conteur d’une histoire singulière.

 

 

Le fil entre chacun des récits est tendu par l’écriture, le jeu, mais aussi par la scénographie qui s’articule sur la notion de marche, de chemin. L’idée de parcours est fondamental. Parcours balisé par des objets, des images, des points de vue et de perspectives. Il s’agit d’un cheminement à l’intérieur même des récits, d’un cheminement dans le paysage, du cheminement du spectateur.

 

 

 

Création 2009

Extraits de récits d'interviews

«Le réel c’est la matière première de notre travail. L’écriture c’est le chemin vers ce réel, et une fois qu’on est confronté à ce réel, qu’on est bien là où il faut qu’on soit dans le réel, se génère une sorte d’espace temps qui s’appelle de la fiction »

Nicolas KLOTZ (La Blessure)

 

Lieux où le spectacle a été joué...

Théâtre Gérard Philipe - Scène conventionnée pour les formes animées de Frouard (54)

Parc de Maxéville (54)

Festival Châlon dans la rue (71)

Cité des Arts de la Rue, Lézarap'Art à Marseille (13)

Articles de presse:

Le Journal de Saône et Loire / 25 juillet 2010 (lire le pdf)

L'Est Républicain / 30 mai 2009 (lire le pdf)

L'Est Républicain / février 2009 (lire le pdf)

 

 

La Mâchoire 36 bénéficie de l’aide au développement triennale des équipes artistiques du spectacle vivant de la région Grand Est pour la période 2017-2019.

© LA MACHOIRE 36 - 2013                                                                                                                                                Licence 2 - 1106234 / SIRET 54 421 202 00030 / APE 9001Z